#DigiLex ePrivacy

ePrivacy : le saut dans l'inconnu ?

Rendez-vous jeudi 4 avril à partir de 8h30, échanges de 8h45 à 9h45 précises, pour une nouvelle rencontre de notre observatoire des enjeux législatifs de la transformation digitale de notre société.  (Inscriptions closes)

Salué comme un succès, annonciateur d’une norme internationale, le Règlement général sur la protection des données est entré en vigueur le 25 mai dernier.

Une nouvelle mouture du Règlement sur la vie privée et les communications électroniques, dit ePrivacy,  se profile à l'horizon. Sa solution semble de plus en plus stricte au point de faire craindre à de nombreux acteurs un sérieux retour en arrière, voire la crainte d’un coup d’arrêt de leurs activités. Le règlement vise en effet à renforcer encore un peu plus la protection de la vie privée, en imposant notamment des obligations plus lourdes en matière de mesures de traçage et de consentement préalable.

Read more

#Chronique L'Opinion

#DigitalCitizen La chronique de David Lacombled dans L'Opinion

Narcisse à la plage, à la montagne, en escapade

Les réseaux sociaux s’érigent en Royaume et font de nous des Dieux en vacances

«(...) On le voit à la faveur des congés de ses amis, la connexion au monde bouleverse l’espace et le temps. Là où il fallait aller vers le monde, le monde fait irruption chez soi.»

>> Lire la chronique

 


#Chronique L'Opinion

#DigitalCitizen La chronique de David Lacombled dans L'Opinion

Sur quelle industrie danser

Lors de leur dernière rencontre, les ministres de l’Economie français et allemand, Bruno Le Maire et Peter Altmaier, ont semblé convergé sur l’idée que “la sphère publique doit jouer un rôle clé dans la création de champions européens”

«(...) Daniel Cohen montre à quel point nos sociétés en perte d’industries et de manufactures, ayant privilégié les idées aux produits, donc l’humanité en quelque sorte, sont condamnées à aller chercher des marges dans les interstices liés au temps et à son emploi pour générer des gains.»

>> Lire la chronique

 


(Réservé aux membres) Fiche de lecture

Le roman vrai de la manipulation, Vladimir Fédorovski

Le vrai du faux

Voyage au coeur des manipulations et des propagandes qui demeurent très liées à l’Histoire politique. Pour Vladimir Fédorovski, «si les fake news sont la plaie du monde moderne, leur principe appartient à toutes les époques». Fin connaisseur des arcanes du Kremlin, il met en perspectives les ingérences et les manipulations à travers de nombreuses illustrations.

«La manipulation et la désinformation ont connu leur grande époque durant la guerre froide ». Vladimir Fédorovski rappelle l’origine du mot : «manipulare c’est conduire la main». Son appréhension dans l’univers de la chimie est significative : «c’est manier avec le plus grand soin».

Read more

#DigitalTrends New culture of work

Ce que «Diriger à l'ère du digital» veut dire

La villa numeris lance sa nouvelle saison de travail «Diriger à l’ère du digital» #NewCultureOfWork mercredi 20 mars 2019 à partir de 8h30, avec Laurent Vimont, président de Century 21 France comme grand témoin.

La plupart des dirigeants a pris conscience de l’impérieuse nécessité de transformer leur entreprise et a souvent mis en place un plan ambitieux pour ce faire avec parfois, pour certains d’entre-eux, l’oubli que leurs propres méthodes devaient également évoluer.

Face aux enjeux fondamentaux des organisations, comment les dirigeants renforcent-ils les compétences internes, recrutent-ils et fidélisent-ils les millennials, font-ils coexister et travailler ensemble les générations, déploient-ils les nouveaux outils et méthodes de travail, évitent-ils le déclassement face aux géants mondiaux ?

Read more

#Chronique L'Opinion

#DigitalCitizen La chronique de David Lacombled dans L'Opinion

Agriculture connectée

C’est peu dire que Paris Expo aura des airs de VivaTech avant l’heure...

«(...) Le traitement des données permet d’anticiper le traitement des animaux face aux risques sanitaires. Déceler les maladies avant mêmes qu’elles ne se déclarent.»

>> Lire la chronique

 


#Chronique L'Opinion

#DigitalCitizen La chronique de David Lacombled dans L'Opinion

Ligue du LOL : regarde les hommes tomber

La sociologie des médias (...) a-t-elle à ce point changé qu’elle en a rendu nerveux des jeunes hommes aussi talentueux qu’ambitieux ?

«(...) Nous sommes-nous bercés d’illusions à ce point ? Avec la montée du numérique, nous constations/espérions une embellie de la place des femmes dans notre société. Alors que toutes les révolutions techniques, industrielles ou politiques s’étaient faites sans elles, voire contre elles, l’avènement d’Internet semblait pour une fois se faire avec elles et aussi grâce à elles.»

>> Lire la chronique

 


(Réservé aux membres) Fiche de lecture

L'Entreprise Doit Changer le Monde, Jean-Marc Borello

L'entreprise, vecteur de réalisation

«Faire grossir le village gaulois est une chose, c’est une belle chose mais c’est encore mieux si on fait évoluer l’Empire romain tout autour». Pour Jean-Marc Borello, l’entreprise est, bel est bien, «capable de changer le monde». Dans son essai, L’Entreprise doit changer le monde, il relève que «l’entreprise doit apporter une contribution positive à la société, assumer son rôle d’acteur social et contribuer à des enjeux d’intérêt général»

Jean-Marc Borello considère l’entreprise dans ses formes multiples «depuis l’association, la mutuelle ou la firme commerciale jusqu’à la multinationale». Le président du groupe SOS dont la philosophie consiste «à partir de l’écoute du monde, à trouver le moyen concret de le transformer» considère que l’entreprise est la plus à même à «réconcilier l’intérêt individuel, l’intérêt collectif et l’intérêt général». Pour lui, «l’entreprise possède une capacité d’impact extraordinaire».

Read more

#Chronique L'Opinion

#DigitalCitizen La chronique de David Lacombled dans L'Opinion

e-citoyen français, es-tu là?

Dans cette course à la nouveauté et à l’innovation, où le temps devient disruption permanente, face aux entreprises rapides et agiles, l’Etat apparaît de plus en plus en comme un colosse aux pieds d’argiles

«(...) L’Estonie a créé un statut de e-citoyen permettant à des non-ressortissants d’accomplir des tâches ordinaires réservées à des résidents tels que l’ouverture d’un compte bancaire ou la création d’une entreprise»

>> Lire la chronique

 


Podcast

Fake news : quels risques ? Quelle protection ?

David Lacombled répond aux questions de Inside Digital Revolution Podcast


connect