RGPD, vidéo (34")

Lacombled : « C’est une chance pour l’Europe d’avoir une seule règle, une et unique »

David Lacombled est président de La villa numeris

Read more

RGPD, vidéo (33")

Oberlé : « Il faut distinguer l’exploitation nécessaire de l’exploitation commerciale » de la Data

Benoit Oberlé est PDG et co-fondateur de Sirdata

Read more

Regards sur le numérique

David Lacombled : "C’est dans une complémentarité fructueuse entre l’homme et la machine que doit se construire l’avenir"

"Incontestablement, la révolution numérique a accouché d'un nouveau monde. Et entre être ou ne pas être digital, la question semble aujourd’hui bel et bien tranchée. Reste désormais à définir comment vivre ce statut nouveau d’Homo numericus… "

>> Lire la version écrite


#RNEduc Rencontres numériques de l'Education

Pour une école qui bouge dans un monde en mouvement

La villa numeris animait les Rencontres numériques de l'Education lundi 20 et mardi 21 novembre 2017 organisées par la Direction numérique du ministère de l'Education nationale

L’école a toujours su montrer sa capacité non seulement d’adaptation mais d’anticipation en éduquant les jeunes, en faisant des enfants des citoyens, en leur permettant de prendre en main leur destin. Et en mettant en oeuvre des moyens permettant de tenir cette promesse.

L’humanité doit faire face à une de ses transformations les plus profondes qu’elle n’ait jamais eu à connaître faisant tomber de leur piédestal les institutions et les organisations, redéfinissant les liens entre les êtres, modifiant profondément leur environnement personnel et professionnel.

C’est un enjeu majeur pour tous de comprendre les codes de cette transformation digitale.

Les deux journées étaient rythmées par des séquences pédagogiques sur la base d'échanges et de questionnaires avec les participants en alternance avec des conférences de personnalités et d'experts.

Read more

Fondation Travailler Autrement

« Pivoter » à titre personnel

Pour David Lacombled, “Face à cette rupture technologique et humaine majeure qui fait que beaucoup de tâches seront remplies par l’intelligence artificielle, et au moment où le travail devient une option de nos vies, dont l’espérance a quasiment doublé en moins de cent ans, là où la durée du temps de travail a eu tendance à diminuer, l’homme n’a pas d’autre choix que de s’adapter (…)”.

>> Lire l'interview

 


Partenariat

Et si vous participiez à l'Advanced Certificate - Digital Leadership de l'ESSEC

Ce programme s’adresse aux cadres dirigeants désirant redéfinir la stratégie d’une entreprise confrontée à la transformation digitale. Rentrée programmée le 13 décembre, il est encore temps de s'inscrire avec un tarif préférentiel pour les membres de La villa numeris.

>> Plus d'informations et inscription sur le site de l'ESSEC

>> Le partenariat ESSEC-La villa numeris


#experiences17

Au rendez-vous du digital

Etre ou ne pas être digital

Le 3 octobre 2017, La villa numeris animait une session "Etre ou ne pas être digital" dans le cadre du grand événement Microsoft experiences'17.

Un sondage exclusif réalisé par BVA a notamment été dévoilé sur la perception de la transformation digitale des entreprises vue par leurs salariés.

Cette étude "met en évidence un écart entre les entreprises en matière de transformation digitale" comme l'a souligné L'Usine digitale.

 Aujourd'hui, dans une entreprise, tout est digital ou devrait l'être. A tel point qu'on ne sait plus vraiment quels sont les véritables critères de transformation des entreprises. Au cours de cette session, plusieurs personnalités ont livré leurs critères d'une digitalisation exemplaire.

>> Revoir le replay de Microsoft #Experiences17

Read more

#Experiences17 Sondage BVA

BVA-Microsoft Experiences17-La villa numeris

Les salariés et la transformation digitale : le risque d'une économie à deux vitesses

>> Accès direct au sondage

>> Retrouver la session du 3 octobre 2017

Plus d’un salarié sur deux (53%) juge que son entreprise est active dans le domaine de la transformation digitale, mais seulement 11% estiment qu’elle est précurseuse sur le sujet.

Cette perception concerne en particulier les salariés des entreprises de 250 salariés et plus, 58% d’entre eux jugeant leur entreprise active dans ce domaine contre seulement 42% des salariés d’entreprises de moins de 50 salariés.

Plus concernés par la transformation digitale, les cadres jugent davantage leur entreprise comme active dans ce domaine (56%) que les employés et ouvriers (49%).

Read more



connect