:: digital citizen

Palais de l’Élysée, Chris Morin-Eitner

La villa numeris x Galerie W

La raison du plus fort

A la faveur de la publication de son «Plaidoyer pour une technologie au service du bien-être», La villa numeris propose d’acquérir un tirage de la dernière oeuvre de Chris Morin-Eitner en partenariat avec la Galerie W

Dans sa nouvelle œuvre, Chris Morin-Eitner fait un choix audacieux : transformer l’Élysée et placer l’enjeu écologique au centre de ce symbole de l’État et du pouvoir. Dans le combat pour éveiller les consciences, c’est peut-être là aussi la place des artistes et de l’art.

  • Palais de l’Élysée, Chris Morin-Eitner

    La villa numeris x Galerie W

    La raison du plus fort

    A la faveur de la publication de son «Plaidoyer pour une technologie au service du bien-être», La villa numeris propose d’acquérir un tirage de la dernière oeuvre de Chris Morin-Eitner en partenariat avec la Galerie W

    Dans sa nouvelle œuvre, Chris Morin-Eitner fait un choix audacieux : transformer l’Élysée et placer l’enjeu écologique au centre de ce symbole de l’État et du pouvoir. Dans le combat pour éveiller les consciences, c’est peut-être là aussi la place des artistes et de l’art.

    >> Suite

  • Deux questions à ...

    Bruno Le Maire : «Il n’y aura pas de souveraineté politique sans souveraineté technologique»

    Pour le ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, «la France et l’Europe doivent investir massivement dans leurs technologies et dans l’innovation»

    A dix jours de la 2e édition des Assises Data Transformation qui se déroule, cette année encore sous son haut-patronage, Bruno Le Maire partage sa vision alors qu’il évoque largement les enjeux de l’économie numérique dans son dernier essai Un éternel soleil.

    >> Suite

  • Sortie de crise

    🔐 Fiche de lecture réservée aux membres de La villa numeris, il est encore temps de nous rejoindre

    Sous le signe de l'optimisme

    Face à la morosité et à la lassitude ambiante, Bruno Le Maire prend sa plume pour proposer une autre lecture à travers un «livre d’engagement»

    En déplaçant son regard par rapport à ce qui est attendu, en allant à la rencontre de ses administrés comme des citoyens anonymes, en convoquant l’Histoire, le ministre de l’Economie, des Finances  entend offrir une vision lucide et sans concession de la France avec l'ambition de «Mieux construire demain».

    >> Suite

  • A quoi s’attendre pour 2022 ?

    #TechCo @BFMBusiness

    L'année des challengers

    Entre prévisions et prédictions, esquisse des tendances de l'année à venir

    Salim Hassad, associé chez Newfund, Jeanne Dussueil, journaliste à La Tribune, et David Lacombled, président de La villa numeris, partagent leur vision des grandes tendances pour 2022 dans l'émission Tech & Co présentée par Frédéric Simottel.

    >> Suite

  • Le numérique en un mot comme en cent

    #DigitalWords 2021 tagaday - La villa numeris

    Elon Musk, personnalité du numérique la plus citée dans la presse  

    «Présenciel» et «Start-up» sont les mots, parmi 100 testés, le plus souvent utilisés dans l'ensemble de la presse française en 2021. Le fondateur de Tesla et de Space-X est la personnalité la plus citée devant Jeff Bezos et Cédric O

    Le classement des mots et des personnalités emblématiques du numérique, sur la base de l'analyse de l’intégralité des citations dans les quotidiens nationaux et régionaux, les hebdomadaires et les mensuels, révèle des valeurs sûres et quelques nouveautés.

    >> Suite

  • Rencontres du fléchage numérique

    20 places réservées aux membres de La villa numeris

    Le bon montant, le bon destinataire, le bon usage

    Rendez-vous à l'Assemblée nationale (Salle Colbert) jeudi 18 novembre 2021 de 18h00 à 20h00

    Initiées par la fondation e-Ekwee, ces premières rencontres se déroulent sous l'égide de Naïma Moutchou, députée (LREM).

    >> Suite

  • Le Grand Journal de l'Eco, BFM Business

    #Replay

    Quel est le vrai coût du digital ?

    David Lacombled, président de La villa numeris, apportait la contradiction à Guillaume Pitron, journaliste et auteur du livre «L'Enfer numérique - Voyage au bout d'un like», sur le plateau du Grand Journal de l'Éco présenté par Hedwige Chevrillon

    Guillaume Pitron retrace le parcours sinueux des communications via Internet parcourant «des milliers de kilomètres», «passant par des centres de stockages», «nécessitant de l'électricité qui génère des gaz à effet de serre» en «mobilisant 10% de l'électricité produite» avec un «coût environnemental réel». Pour le journaliste, «tout n'est pas virtuel» et «le capitalisme virtuel n'existe pas».

    >> Suite

  • A rebrousse poil

    🔐 Fiche de lecture réservée aux membres de La villa numeris, il est encore temps de nous rejoindre

    Infernus numericus

    Un essai, «L’Enfer numérique - Voyage au bout d’un like», entend «décrypter la face sombre d’une industrie qui ne veut jamais prendre la lumière »

    Guillaume Pitron, journaliste et réalisateur de documentaires, déjà auteur d'une très remarquée «Guerre des métaux rares» (Acte Sud, 2018), s’est rendu dans de de nombreux endroits de la planète pour remonter «la route de nos e-mails, de nos Like et de nos photos de vacances».

    >> Suite

  • Au rendez-vous de la présidentielle

    🔐 Document de travail réservé aux membres de La villa numeris, il est encore temps de nous rejoindre

    Observer, influer, alerter

    La villa numeris proposera un dispositif complet de suivi de la campagne électorale à ses membres appelés à commenter et à enrichir le projet

    Non seulement La numeris portera ses idées dans le débat public en proposant notamment des rencontres thématiques mais elle entend aussi évaluer les programmes électoraux en matière numérique.

    >> Suite

  • Le sens du collectif

    🔐 Fiche de lecture réservée aux membres de La villa numeris, il est encore temps de nous rejoindre

    Une contribution positive pour de nouvelles visions publiques

    Sébastien Soriano promeut une réinvention de l’Etat, en le redessinant en réseaux

    Ancien président de l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (Arcep), Sébastien Soriano considère que «L’Etat a de beaux restes et il peut se réinventer si l’on prend la peine de clarifier à quoi il doit servir et comment il doit agir»

    >> Suite