#DigitalTrends Employee advocacy

Quand l'entreprise devient un hub, ses salariés en sont les ambassadeurs

Rendez-vous mercredi 14 novembre 2018 >> S'inscrire

Ce qui se vit à l’intérieur des entreprises se voit à l’extérieur. De plus en plus d’entre-elles encouragent leurs salariés à prendre la parole sur les réseaux sociaux. Ne serait-ce que pour mettre au profit de leur marque une partie du temps que ces derniers passent sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn. Cela permet en interne de valoriser les individus et les savoirs et en externe de faire rayonner l’entreprise. Avec pour ambition d’améliorer le cadre de vie, de conserver et de recruter les talents et donc d’assurer la pérennité de son activité.

Read more

#Chronique L'Opinion

#DigitalCitizen La chronique de David Lacombled dans L'Opinion

Travail à géométrie variable, la nouvelle carte des territoires

« De nouvelles économies se font jour pour les travailleurs. Une économie de soi-même en améliorant ses conditions de vies et en passant moins de temps dans des transports qui en alourdissent la pesanteur »

« (...) Les neiges de l’hiver dernier et les grèves de la SNCF du printemps auront certainement fait pour le télétravail plus que n’importe quels décrets ou lois. Beaucoup de salariés ont découverts les joies du travail à distance que les indépendants pratiquent déjà. »

>> Lire la chronique

 


Mission Coworking : Territoires, Travail, Numérique

Publication du rapport

Faire ensemble pour mieux vivre ensemble

Le rapport de la mission Coworking pilotée par Patrick Lévy-Waitz, auquel La villa numeris et La Station de Saint-Omer ont contribué, dresse un panorama particulièrement enthousiasmant du développement des tiers lieux en France.

Au terme de six mois de visites, de rencontres et d’échanges avec les acteurs des tiers-lieux, les collectivités locales, les élus, les acteurs économiques et sociaux sur tout le territoire, la mission a répertorié en France près de 1800 tiers lieux dont 46% se situent en dehors des métropoles.

Read more

Mission sur le coworking

Interview

Patrick Lévy-Waitz : «Le coworking est une tendance de fond»

La villa numeris : Pourquoi une mission sur le coworking qui est avant tout perçue comme un phénomène parisien pour des happy fews ?

Patrick Lévy-Waitz, président de la Fondation Autrement, en charge de la Mission sur le coworking : Aujourd’hui, plus de 600 espaces de coworking sont recensés en France et l’Ile de France concentre à elle seule 70 % de l’offre de coworking en France. Et pour cause ! Nous avons 15 ans de retard dans le numérique car nous avons loupé le virage des infrastructures numériques qui créent un horizon favorable à l'émergence de nouvelles activités et accélérer le développement économique et de l'emploi. C'est pourquoi la couverture numérique des territoires est une priorité pour le gouvernement qui souhaite accélérer ce chantier.

Les opérateurs viennent de signer un accord historique pour couvrir

Read more

Le Monde

Formation : « Orientation et accompagnement sont les conditions de réussite de la réforme »

David Lacombled, président de La villa numeris et administrateur de la Fondation Travailler Autrement, co-signe cette tribune au « Monde » avec de nombreuses personnalités dont Patrick Lévy-Waitz, président de la Fondation, Xavier Bertrand et Myriam El Khomri.

"Dans une société marquée par les mutations rapides du marché du travail et un chômage qui touche d’abord les moins qualifiés, la formation professionnelle doit permettre à chacun d’acquérir les compétences nécessaires pour développer son employabilité et répondre aux besoins des entreprises et des territoires. Le plan d’investissement de 15 milliards d’euros porté par le gouvernement avec les partenaires sociaux dans un cadre rénové va dans le bon sens : oui, il faut consacrer plus de moyens à la formation tout au long de la vie."

>> Lire la tribune


Regards sur le numérique

David Lacombled : "C’est dans une complémentarité fructueuse entre l’homme et la machine que doit se construire l’avenir"

"Incontestablement, la révolution numérique a accouché d'un nouveau monde. Et entre être ou ne pas être digital, la question semble aujourd’hui bel et bien tranchée. Reste désormais à définir comment vivre ce statut nouveau d’Homo numericus… "

>> Lire la version écrite


Fondation Travailler Autrement

« Pivoter » à titre personnel

Pour David Lacombled, “Face à cette rupture technologique et humaine majeure qui fait que beaucoup de tâches seront remplies par l’intelligence artificielle, et au moment où le travail devient une option de nos vies, dont l’espérance a quasiment doublé en moins de cent ans, là où la durée du temps de travail a eu tendance à diminuer, l’homme n’a pas d’autre choix que de s’adapter (…)”.

>> Lire l'interview

 


#Experiences17 Sondage BVA

BVA-Microsoft Experiences17-La villa numeris

Les salariés et la transformation digitale : le risque d'une économie à deux vitesses

>> Accès direct au sondage

>> Retrouver la session du 3 octobre 2017

Plus d’un salarié sur deux (53%) juge que son entreprise est active dans le domaine de la transformation digitale, mais seulement 11% estiment qu’elle est précurseuse sur le sujet.

Cette perception concerne en particulier les salariés des entreprises de 250 salariés et plus, 58% d’entre eux jugeant leur entreprise active dans ce domaine contre seulement 42% des salariés d’entreprises de moins de 50 salariés.

Plus concernés par la transformation digitale, les cadres jugent davantage leur entreprise comme active dans ce domaine (56%) que les employés et ouvriers (49%).

Read more

Pour vivre heureux, vivons connectés

#RéinvestissonslaFrance

La villa numeris était au au Forum des Travaux publics le 23 février dernier en participant notamment à l'émission de plateau produite par BFMTV.

Pour David Lacombled (1h12'), "Il faut embarquer les citoyens dans l'aventure digitale au risque de créer des nouvelles pauvretés et des ghettos numériques"

>> Voir l'émission


Vers un portrait-robot digital des entreprises

Interview de David Lacombled parue dans Archimag le 8 février 2017

"Tout est désormais digital. Au point parfois de ne plus vraiment savoir de quoi nous parlons. Nous allons ainsi définir ce qui est du ressort de l’empreinte digitale des entreprises. BVA s’est associé à nous afin de la mesurer pour dresser le portrait-robot digital des entreprises françaises. (...)"

>> Lire l'interview sur le site d'Archimag

 


connect