:: travailler autrement

Je suis mon patron

Participez à notre étude de l'Observatoire des Métiers du Futur

Les travailleurs indépendants sont-ils la nouvelle norme du travail ?

Micro-entrepreneuriat, freelancing, slashing… le travail indépendant revêt de nombreuses formes. Nous cherchons à étudier et à anticiper leurs conséquences sur le futur du travail et sur ses organisation

Pour être crédible cette étude nécessite le recueil d'un maximum de réponses. Ce questionnaire s'adresse en priorité à ceux qui ont recours à des travailleurs indépendants dans le cadre de leur entreprise. Si vous êtes concerné(e), votre réponse nous sera précieuse. N'hésitez pas à faire connaître notre démarche autour de vous.

  • Je suis mon patron

    Participez à notre étude de l'Observatoire des Métiers du Futur

    Les travailleurs indépendants sont-ils la nouvelle norme du travail ?

    Micro-entrepreneuriat, freelancing, slashing… le travail indépendant revêt de nombreuses formes. Nous cherchons à étudier et à anticiper leurs conséquences sur le futur du travail et sur ses organisation

    Pour être crédible cette étude nécessite le recueil d'un maximum de réponses. Ce questionnaire s'adresse en priorité à ceux qui ont recours à des travailleurs indépendants dans le cadre de leur entreprise. Si vous êtes concerné(e), votre réponse nous sera précieuse. N'hésitez pas à faire connaître notre démarche autour de vous.

    >> Suite

  • Des métiers en voie de disparition

    Europe 1, Europe Matin 7/9

    Isabelle Rouhan : «La moitié des heures travaillées en France sont potentiellement automatisables»

    Pour la présidente de l’Observatoire des métiers du futur et membre du conseil d'administration de La villa numeris, il est nécessaire d'aider à des changements de carrière inévitables en créant des passerelles de reconversion professionnelle

    «La moitié des heures travaillées en France potentiellement automatisables d'ici 2022» selon Isabelle Rouhan qui souligne que si «bon nombre de métiers sont amenés à disparaître dans les générations futures, (...) à contrario, beaucoup de métiers de demain n'existent pas encore»

    >> Suite

  • 🔐 L’entreprise libérée par le petit patron naïf et paresseux

    Fiche de lecture

    Libérée, délivrée

    Un témoignage enthousiasmant de l’expérience vécue au sein d’une entreprise libérée des contraintes favorisant l’autonomie de ses ouvriers

    Prem’s. Favi est «l’entreprise libérée». Jean-François Zobrist se revendique comme «le petit patron naïf et paresseux». Pour Isaac Getz, auteur de L'entreprise altruiste, il s’agit là de la première entreprise en Europe qui aurait donné dès 1983, «cette dimension de liberté des ouvriers, liberté uniquement encadrée par quelques valeurs ». Les succès sont au rendez-vous pour la société où la confiance est célébrée jour après jour.

    >> Suite

  • 🔐 Notre travail sera-t-il plus intelligent? Bernard Abate

    Fiche de lecture 

    A échelle humaine

    Un essai comme un «déchiffrement du présent» pour montrer la façon dont travail et intelligence interagissent

    «Aux champs, le tracteur guidé par satellite pour labourer, faucher ou moissonner en optimisant l’espace et les déplacements, a servi de précurseurs à une cohorte de machines intelligentes». Le haut-fonctionnaire Bernard Abate souligne combien leur rôle se fait de plus en plus grand à l’ère de la révolution numérique dans son essai «Notre travail sera-t-il plus intelligent? Ce qui change avec le numérique». Pour lui, «La technique sépare le travail d’un capital d’intelligence qui s’accumule à distance du travailleur». Pour celui qui se consacre à l’élaboration d’une compréhension globale du travail et de la technique, «la révolution numérique annonce une des fins possibles de cette séparation». 

    >> Suite

  • Travail : la bascule ?

    Replay @INfluencialemag

    Après les hard puis soft skills, place aux compétences folles

    Influencia organisait un débat, animé par sa directrice Isabelle Musnik, avec Natalie Rastoin, présidente de Polytane,  Brice Auckenthaler, co-fondateur de Tilt Ideas, et David Lacombled, président de La villa numeris.

    L'expérience du Covid-19 a été une sorte de «stress test» comme le rappelle Isabelle Musnik. Plusieurs révolutions sont nées de cette période. Elles n'aboutiront que si les dirigeants et les managers osent durablement prendre un risque et faire confiance.

    >> Suite

  • D’autres moyens de travailler sont possibles

    Dans la presse @INfluencialemag

    «Diriger aujourd'hui, c'est transformer»

    Travail : la bascule ? Publication du numéro 34 de la Revue INfluencia avec la contribution de La villa numeris

    Dans un entretien, le président de La villa numeris souligne que «Le travail devient une option de nos vies. Nous sommes dans une situation inédite où l’espérance de vie n’a jamais été aussi grande alors que temps consacré au travail a tendance à diminuer».

    >> Suite

  • #NewCultureOfWork Notebook

    A lire et à télécharger

    Diriger, c'est aussi se réinventer

    Publication des travaux de La villa numeris au terme d'une saison de réflexion et d'actions

    La crise sanitaire du Covid-19 a montré à quel point les organisations en transformation avaient su s'adapter plus rapidement aux nouvelles conditions de travail.

    Face à l’impérieuse nécessité de transformer les entreprises sous l’impact du digital, la plupart des dirigeants savent qu’ils ont la responsabilité de mettre en place des projets et des plans ambitieux.

    >> Suite

  • Mon Compte Formation dans le top 10 des applications

    #Replay Observatoire Netexplo

    David Lacombled : «Nul n’est propriétaire de son emploi mais chacun est responsable de sa formation»

    Le président de La villa numeris participait au Forum Netexplo de l’innovation. «Mon Compte Formation» faisait partie des dix applications mondiales sélectionnées

    >> Suite

  • 🔐 Rebondir à mi-parcours, Jean-Paul Aimetti (Editions EMS)

    Fiche de lecture

    Reconversion, réinvention

    Professeur émérite au CNAM et président de l’ISC Paris, Jean-Paul Aimetti donne les clés pour réussir sa reconversion professionnelle

    «La guerre est un art simple et tout d’exécution». Citant Napoléon, Jean-Paul Aimetti met en lumière le rôle majeur de l’organisation et la mise en œuvre «sans faille» pour appréhender une nouvelle activité et en particulier pour «un professionnel à mi-parcours». La mobilisation se fait «intense et quasiment à plein temps» considère-t-il. 

    >> Suite

  • Les compétences digitales nécessaires pour demain

    #DigitalTrends #NewCultureOfWork Compte-rendu de la rencontre du 25 juin 2020

    Réinventer les métiers

    «Bâtir le futur des métiers, 7 propositions pour booster l’employabilité» pour comprendre et anticiper

    La crise sanitaire du Coronavirus et le confinement qu'elle a entrainé chamboulent la manière de travailler, le marché de l’emploi et l’économie. Aujourd'hui, l’enjeu est d’accompagner chacun dans la reprise. Il est possible de faire de cette crise une opportunité pour adapter les métiers et les compétences au futur, tant en terme de valorisation des soft skills (adaptabilité, agilité, capacité à travailler à distance) que d’opportunités pour se former aux compétences de demain, plus pointues et plus volatiles.

    >> Suite