#DigitalTrends Brand safety

Fake news : danger pour les marques

Rendez-vous mercredi 9 janvier 2019 à partir de 8h30 (Echange de 8h45 à 9h45 précises) >> S'inscrire

De nombreux annonceurs se retrouvent, sans l’avoir souhaité, sur des sites de fake news. Ces entreprises contribuent ainsi au financement des fake news tout en prenant un risque majeur pour l’intégrité de leurs propres marques et la fiabilité de leurs discours éthiques et un risque juridique en contrevenant à la Loi sur les manipulations de l’information qui sera effective à compter du 1er février prochain.

Des solutions existent. Elles passent notamment par le partage d’expériences, la mise en place de bonnes pratiques et d’outils adaptés et la formation des acteurs de la communication et de la publicité.

Read more

RT Interdit d'interdire

La loi sur les fake news : «pas inutile, pas suffisante»

Frédéric Taddeï reçoit Jérémie Assous, avocat, Christophe Deloire, ancien directeur du CFJ et secrétaire général de Reporters sans frontières, François-Bernard Huyghe, directeur de recherche à l’IRIS, David Lacombled, président de La villa numeris, ainsi que Cédric Mathiot, créateur de Check News de Libération.

Pour le président de La villa numeris, “C'est du débat que naitra la véracité. Il faut éduquer nos concitoyens au débat .”


#Chronique L'Opinion

#DigitalCitizen La chronique de David Lacombled dans L'Opinion

Fausses nouvelles, économie véritable, enjeu démocratique

Il arrive encore trop souvent de voir des annonces publicitaires émanant des ministères publics et d’entreprises dans lesquelles l’Etat possède des participations sur des sites Web dits de fake news, largement relayés par les réseaux sociaux

« (...) L’Etat se doit en effet d’être exemplaire. En engageant ainsi un cercle dont il reste à montrer qu’il peut être vertueux. »

>> Lire la chronique

 


(Réservé aux membres) Fiche de lecture

Manipulations de l'information

Le défi

Le Centre d’analyse, de prévision et de stratégie (CAPS) du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire (IRSEM) du ministère de la Défense, viennent de publier un rapport « Les manipulations de l’information : un défi pour nos démocratie ». Dense et documenté, il met en lumière les portées des manipulations de l’information qui ne sont nullement un faux débat. 

« Nos adversaires sont créatifs et s’adaptent vite, les technologies et les supports médiatiques évoluent rapidement et l’arrivée de nouveaux acteurs est aisée. »

Read more

Radio Classique

Les jeunes, premiers touchés par les fake news

Reportage dans le journal de 7h00 du 3 juillet 2018 sur Radio Classique. Pour David Lacombled, les internautes “oublient qu’en partageant les fausses informations, ils leurs donnent de la valeur”.


Europe 1

« Il faut aller attaquer les sites de fausses informations au portefeuille »

David Lacombled était l'invité de David Abiker, samedi 9 juin 2018, dans l'émission C'est arrivé cette semaine sur Europe 1

Pour le président de La villa numeris, « tant qu’on n’a pas été victime soit-même d’une manipulation de l’information, il est difficile de comprendre pourquoi on est si attaché » à les combattre.

D'une manière général, les internautes oublient trop souvent le crédit qu’ils donnent eux-mêmes aux fausses informations en les partageant. Les pistes pour lutter contre ces manipulations de l'information : l’éducation des plus jeunes, la formation des plus âgés pour « acquérir le code social des réseaux en ligne »

A  côté de la voie régalienne avec la proposition de loi en cours de discussion, « il faut aller attaquer au portefeuille les sites de fausses informations avec une responsabilité de l’Etat qui se doit d’être exemplaire » (…) « dans ses investissements publicitaires » pour ne pas financer les sites de fake news.

Paradoxalement, « les fausses informations sont une opportunité  pour les médias de redorer leurs marques et d’exercer leurs métiers de vérification de l’information, de hiérarchisation et de récit. »

>> Ecouter l'émission


Le Figaro

Etude de La villa numeris

« Fake news, l'Etat doit montrer l'exemple »

Une étude démontre qu'au premier trimestre au moins 600 annonceurs français, dont l'État et des entreprises dont il est actionnaire, ont figuré sur des sites de fausses nouvelles, conspi­rationnistes ou de propagande. (...)

Face aux fausses nouvelles et aux sites les diffusant, selon David Lacombled, président de La villa numeris, "l'Etat et les entreprises doivent être exemplaires" car "ils financent ces sites et leur donnent une légitimité aux yeux des internautes".

>> Lire l'article sur le site du Figaro (abo)


#TechCo @BFMBusiness

"Les fausses informations sont plus partagées et plus vite que les vraies"

Selon un sondage BVA pour La villa numeris, “Un Français sur deux reconnait avoir déjà partagé une information sans en vérifier la source”.

David Lacombled répond aux questions de Sébastien Couasnon dans l'émission Tech & Co sur BFM Business

>> Voir l'interview sur le site de BFM Business


Replay vidéo

Les démocraties face aux manipulations de l'information

Le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères organisait le 4 avril 2018 une Conférence internationale « Sociétés civiles, médias et pouvoirs publics : les démocraties face aux manipulations de l’information » au cours de laquelle David Lacombled, président de La villa numeris, présentait en exclusivité les résultats d'un sondage BVA sur les fake news.

Pour aller plus loin : 

>> Lire la synthèse de Véronique Delmotte

 


Le Speech @Konbini

Les jeunes face aux fake news

Pour David Lacombled, "Les jeunes sont des cibles de choix pour les fake news, mais ils sont aussi les mieux équipés pour y faire face"

Read more

connect