:: nos travaux

  • Des champions nationaux dans un monde globalisé

    #DigitalCitizen La chronique de David Lacombled dans L'Opinion

    L’humain au cœur de la transformation

    Avec France Télécom, pour la première fois, une entreprise et ses dirigeants de l’époque sont jugés pour harcèlement moral. Et au-delà de leurs personnes, se profile, comme un symbole, le procès des organisations et de leur transformation

    «(...) L’information, la formation et le dialogue sont les maîtres-mots pour décrypter et tâcher de comprendre un monde instable, de s’y adapter, de s’y mouvoir et d’y trouver sa place.»

    >> Lire la chronique

  • L'agilité, une notion clé

    #DigitalTrends New culture of work, Compte-rendu

    Vingt fois sur le métier

    «Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage, Polissez-le sans cesse, et le repolissez, Ajoutez quelquefois, et souvent effacez.» Au coeur de la révolution numérique, la citation de Nicolas Boileau reste d’actualité. Les métiers de demain sont déjà là. C’était le thème de la rencontre #DigitalTrends du 24 avril 2019

    La transformation de notre économie contribue  à «la déspatialisation» de l’entreprise, devenue parfois «un hub» relève David Lacombled. Ainsi les métiers changent également profondément.

    >> Suite

  • La Roumanie à Paris

    Compte-rendu | Vidéo

    Le numérique en Roumanie, «un secteur de pointe»

    Dans le cadre de la Saison France-Roumanie 2019, La villa numeris, forte de ses convictions européennes, organisait un rendez-vous autour du secteur numérique roumain et ses opportunités le 9 avril. La matinée, qui se déroulait dans les locaux de l’Ambassade de Roumanie en France, a permis aux participants de découvrir un écosystème très fertile.

    >> Suite

  • in Romania - Rencontre du 9 avril 2019

    Compte-rendu | Vidéo

    «La Roumanie est aussi une vitrine de l'Europe numérique»

    Huit minutes de vidéo extraites et montées de la rencontre du 9 avril 2019 organisée et animée par La villa numeris dans le cadre de la Saison France-Roumanie 2019

    >> Suite

  • Back to basics

    #DigitalCitizen La chronique de David Lacombled dans L'Opinion

    De l’unicité du travailleur au temps de la globalisation numérique

    Alors que le travail devient une option de notre vie, ne serait-ce que par l’allongement de son espérance, l’état d’esprit et les outils du numérique concourent à la déspatialisation de l’entreprise. Celle-ci n’est plus une enceinte close, produisant en autarcie, en circuit de communication fermé. Elle devient un hub où fusionnent les hommes, les savoirs et les savoir-faire.

    «(...) Au risque d’effrayer plus que de rassurer, chacun y va de sa prévision / prédiction. Ainsi le think-tank américain Institute for the Future annonçait-il sentencieusement, dès 2017, dans une étude, en partenariat avec Dell, que 85 % des métiers qui seront exercés en 2030 par les écoliers d’aujourd’hui n’ont pas été encore inventés.»

    >> Lire la chronique

  • 🔐 Les Métiers du Futur

    Fiche de lecture

    Mon métier demain, mes compétences avant tout

    «L’OCDE estime qu’une compétence technique avait une durée de vie de vingt ans dans les années 1970. Ce seuil sera abaissé à un peine un an en 2025». Les repères se bousculent et les interrogations sont nombreuses quant à l’avenir professionnel et en particulier le métier que l’on exerce

    «Une habileté qui s’acquiert par expérience», explique Isabelle Rouhan dans son livre qui vient de paraitre. Loin de l’appréhension habituelle, «l’objectif de ce livre est de prendre le contre-pied de cette défiance pour montrer comment l’intelligence artificielle (IA) peut avoir un impact favorable sur l’emploi et sur la qualité de vie au travail».

    >> Suite

  • Assassin’s Creed

    #DigitalCitizen La chronique de David Lacombled dans L'Opinion

    Notre-Dame, Paris en un jour

    Après l'incendie de la Cathédrale de Paris, «On ne va pas attendre 107 ans»

    «(...) Le temps s’accélère. On aimerait que Paris retrouve son lustre dès ce soir. La mémoire est une force qu’il convient de célébrer / encenser / transmettre. C’est ici que les outils du numérique permettront de l’exaucer. C’est une opportunité de l’époque qu’il faut saisir.»

    >> Lire la chronique

  • ePrivacy : le saut dans l'inconnu ?

    #DigiLex Compte rendu de la rencontre du 4 avril 2019

    ePrivacy, complexe et vitale

    Le conseil européen poursuit ses discussions au sujet du règlement ePrivacy, lex specialis du Règlement général de protection des données (RGPD), notamment sur le consentement de l’utilisateur. 

    Le règlement ePrivacy, complétant le RGPD en adaptant les principes de protection des données personnelles au domaine des communications électroniques, proposé en janvier 2017, est toujours en discussion. Le règlement d’applicabilité directe connaît un retard conséquent quant à son entrée en vigueur. La ePrivacy est, en effet, «un sujet complexe et sensible» explique David Lacombled, président de La villa numeris.

    >> Suite

  • Plaisir de lire

    #DigitalCitizen La chronique de David Lacombled dans L'Opinion

    Chaque livre est une fête

    Là où tous les autres arts populaires ont dû se plier, pour la musique, ou su s’adapter, pour le cinéma, à l’avènement du numérique, le livre papier traditionnel et séculaire semble faire de la résistance.

    «(...) Comme il y existe les droits imprescriptibles du lecteur, ainsi que les avait imaginés Daniel Pennac, il nous revient d’inventer les devoirs imprescriptibles du livre.»

    >> Lire la chronique

  • Faire contre mauvaise fortune bon cœur

    #DigitalCitizen La chronique de David Lacombled dans L'Opinion

    Régulez moi ou je fais un malheur

    Quand les gros maigrissent les maigres meurent

    «(...) Dans la ligne de mire de Mark Zuckerberg (Facebook): les contenus violents et haineux, le bon déroulement des campagnes électorales, la protection de la vie privée et la portabilité des données.»

    >> Lire la chronique