#Chronique L'Opinion

#DigitalCitizen La chronique de David Lacombled dans L'Opinion

Chaque livre est une fête

Là où tous les autres arts populaires ont dû se plier, pour la musique, ou su s’adapter, pour le cinéma, à l’avènement du numérique, le livre papier traditionnel et séculaire semble faire de la résistance.

«(...) Comme il y existe les droits imprescriptibles du lecteur, ainsi que les avait imaginés Daniel Pennac, il nous revient d’inventer les devoirs imprescriptibles du livre.»

>> Lire la chronique

 

Be the first to comment

Please check your e-mail for a link to activate your account.

connect