Efficacité énergétique et sécurité : deux enjeux majeurs pour les smarts cities @LaTribune

À l'horizon 2033, on estime que 5 milliards d'habitants résideront en zone urbaine contre 3 milliards en 2006. Une montée en puissance qui impose de repenser les systèmes de gestion des bâtiments tant au niveau des projets de construction eux-mêmes que dans l'urbanisme dans son ensemble, avec deux enjeux majeurs pour les smart cities : l'efficacité énergétique et la sécurité.

>> Lire l’opinion de David Lacombled (La villa numeris) et de Franck Ladegaillerie (Assystem) sur le site Web de La Tribune


Innovation : quand les robots vont remplacer les hommes @LeFigaro

Le Deuxième Age de la Machine de Erik Brynjolfosson et Andrew McAfee paraît en français aux éditions Odile Jacob. Les auteurs posent la question de savoir quelle place il reste pour l'humain à l'heure des machines intelligentes.

>> Lire l'analyse sur le site du Figaro Vox


La ville intelligente est-elle un concept marketing ou un avenir de nos agglomérations ? @bfmbusiness

David Lacombled, président de La villa numeris, était l'invité de l'émission Tech & Co, animé par Sébastien Couasnon, sur BFM Business, lundi 23 février 2015.

Analyse du concept de la ville intelligente, en débat, avec Caroline Goulard, co-fondatrice de DataVeyes, Olivier Ondet, vice-président d’Orange Business Services, et Frédéric Bergé, journaliste à01Net, 

>> Voir l'émission sur le site de BFM Business


Francis Pisani : “La cybersécurité, une responsabilité partagée”

Interview vidéo // Le journaliste-voyageur revient sur la cyber-attaque dont a été victime Google en 2004. « L’Amérique a pour la première fois pris conscience des enjeux de cyber-sécurité, notamment au niveau financier, étant donné le poids énorme de Google dans l’économie américaine et de son algorithme dans le Web mondial ». 

Pour lui, la récupération rapide en cas d’attaque est la seule réponse durable : « La meilleure façon de se défendre, c’est de réagir très vite plutôt que d’interdire. C’est la notion de résilience, qui est fondamentale en matière de cyber-sécurité. Cette résilience, c'est aussi la mise en réseau de tous les acteurs, y compris des citoyens, pour une réaction quasi-instantanée ». 

Même s’iI considère qu’il est « important de montrer les opportunités du digital et pas seulement d’être anxiogène », Francis Pisani constate une trop faible prise de conscience : « Il y a par exemple un volume incroyable d’objets connectés qui n'intègrent absolument pas la cybersécurité. »

Read more

Jacques Levesque : “La cyber-sécurité doit être pensée en amont, dès la conception d’un projet”

Interview vidéo // Le directeur des systèmes automatisés d'Assystem défend la nécessité de mettre en place des solutions « qui permettent de détecter les virus avant qu’ils n’opèrent. » Mais cela ne suffit pas car la technologie n’est pas seule en cause, loin de là : « 75% des problèmes viennent de facteurs humains et la cybersécurité, prise dans sa globalité, doit impérativement accompagner l'explosion de la connectivité. » « Au sein d’Assystem, poursuit-il, nous intégrons ces problématiques en amont, dès la conception d’un projet industriel. Avec un objectif impérieux : la continuation de l’activité.»

Read more

Laure de La Raudière : “La législation sur les données personnelles doit se construire au niveau européen”

Interview vidéo // La députée considère que « les citoyens sont en droit d’attendre une protection par rapport à leur données personnelles. Dans chaque département, il y a ainsi un référent de la gendarmerie sur les questions de cyber-sécurité. Mais la prise de conscience est insuffisante. » Cette protection, elle passera d’abord par l’éducation : « Les citoyens doivent être formés à la cybersécurité, savoir comment sont gérées leurs données personnelles. Le rôle de l’école est central. Les cours de techno au collège doivent impérativement  aborder le codage et les questions de données personnelles. »

Quand à l’appareil législatif à mettre en place, Laure de La Raudière défend l’idée que « c'est au niveau européen que doit avoir lieu le débat ». « Par définition, le cyberespace est mondial et n’a pas de frontières : c’est au niveau de l’Union que doit se construire la loi sur les données personnelles. »

Read more

Eduardo Rihan Cypel : “La cybersécurité est un enjeu de souveraineté nationale”

Interview vidéo // Le député rappelle que « la cybersécurité est une priorité très haute en terme de Défense nationale. Il faut savoir par exemple que la Chine dispose d'environ 5 à 10 000 soldats numériques ! Nous savons aussi que nous dépendons trop des multinationales américaines qui communiquent des données à leur État. » 

Selon lui, « la cybersécurité est un enjeu de souveraineté nationale, à un triple niveau : celui de l’Etat, celui de l’appareil industriel et économique et celui des citoyens. Et c’est à l’Etat de donner l’impulsion, de coordonner les efforts dans une stratégie d'ensemble.»

Read more

La cyber-sécurité, clé de l’avenir des smart cities @LaTribune

Assurer la sécurité des citadins des smart-cities, c'est d'abord garantir la confidentialité de leurs données individuelles, mais aussi des données collectives.

>> Lire l’opinion de David Lacombled (La villa numeris) et de Jacques Levesque (Assystem) sur le site Web de La Tribune


Studios contre géants d'Internet : la nouvelle bataille des séries @Slatefr

Les séries portées par les chaînes du câble vivent depuis une quinzaine d’années un âge d’or, qui a fait du genre un objet de convoitise pour les grands acteurs du numérique. La Silicon Valley peut-elle battre Hollywood à son propre jeu ?

» Lire sur Slate.fr


Travailler autrement

Interview vidéo // David Lacombled expose sa vision des nouvelles formes d’emploi à travers son regard d’expert du numérique. Avec l’aide du numérique, on travaillera plus en mode projet, en itinérance et “de manière tout à fait transparente”.

Il propose aussi son analyse de l’impact des réseaux sociaux sur nos méthodes de travail aujourd’hui. “Aujourd’hui, ce qui prime, c’est la liberté, affirme-t-il. Pourquoi dès lors renoncer à cette liberté dès lors qu’on est en entreprise?”

Interview réalisée dans le cadre des travaux de la Fondation ITG

Read more

connect