Tiers lieux

Nouveaux lieux, nouveaux liens

Création d'un Comité national des tiers lieux dont David Lacombled, président de La villa numeris, est membre au titre de La Station de Saint-Omer

Dans le prolongement de la mission coworking, ménée en 2018 par Patrick Lévy-Waitz, avec le concours de La villa numeris, un Comité national des tiers lieux s'est réuni pour la première fois lundi 17 juin 2019 sous l'égide de Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, de Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, et de Cédric O, secrétaire d'État chargé du Numérique au moment où était dévoilé un plan gouvernemental d’appui et d’accélération des tiers-lieux.

Véritable assemblée, le Conseil national des tiers-lieux est composé de représentants des tiers-lieux dans leur diversité (économique, culturel, numérique, éducatif et d’enseignement supérieur, associatif, ESS...). Consulté par les pouvoirs publics, il jouera un rôle d’instance de représentation provisoire et de dialogue de la filière. Il participera à l’étude des candidatures pour les Fabriques de Territoire.

En effet, pour accompagner la dynamique des tiers-lieux, un appel à manifestation d’intérêt va être lancé pour créer 300 nouvelles «fabriques de territoires». Tiers-lieux existants et nouveaux projets, toutes les initiatives pourront prétendre à une subvention comprise entre 75.000 et 150.000 euros sur trois ans. Selon Julien Denormandie, «sur ces 300 "fabriques de territoires", nous souhaitons que 150 soient dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV).» 

Pour David Lacombled, «le défi du Conseil national est d'être à l'image des tiers-lieux qu'il représente, par la diversité de ses membres, par la nature des réflexions et dans ses méthodes de travail.»

:: Pour aller plus loin :

>> Lire de dossier de presse gouvernemental (.pdf)

Be the first to comment

Please check your e-mail for a link to activate your account.

connect