3' pour demain

Contrecoup de la crise sur le marché publicitaire

3' pour demain

Ariya Banomyong : les médias asiatiques au coeur de la crise

Le président de BEC World, principale chaine de télévision thaïlandaise, craint une «baisse des revenus publicitaires de 20% cette année pour l’ensemble des médias». Pour la programmation, dès le début de la crise, «on a controlé les coûts des contenus» et «on a gardé ce qui est de nouveau pour un peu plus tard car il y a très peu de publicité en ce moment» pour les financer.

  • Contrecoup de la crise sur le marché publicitaire

    3' pour demain

    Ariya Banomyong : les médias asiatiques au coeur de la crise

    Le président de BEC World, principale chaine de télévision thaïlandaise, craint une «baisse des revenus publicitaires de 20% cette année pour l’ensemble des médias». Pour la programmation, dès le début de la crise, «on a controlé les coûts des contenus» et «on a gardé ce qui est de nouveau pour un peu plus tard car il y a très peu de publicité en ce moment» pour les financer.

  • Motiver la performance des collaborateurs

    3' pour demain

    Olivia Grégoire : un confinement de proximité

    La députée de Paris (LREM) a mis en place «un outil simple, par e-mail, pour répondre et accompagner les entrepreneurs angoissés, à juste titre, par la crise. Ce sont 200 à 300 messages par semaine.».

  • A la volonté de chacun

    3' pour demain

    Axelle N’Ciri : «Être au plus près des patients»

    Pour Axelle N’Ciri, fondatrice de Map Patto, la période de la crise a permis de mieux faire connaitre son annuaire des professionnels de santé spécialistes.

  • Une envie de garder le lien

    Thierry Jadot : «L’efficacité peut être affectée par l’excès de technologie»

    «Pour protéger nos collaborateurs et protéger le business, on communique énormément» témoigne le PDG de Dentsu Aegis France. «Nous avons naturellement généralisé le télétravail que nous avions déjà testé lors des grèves. Cela s’est fait sans aucune difficulté technique.»

  • Smart data

    3' pour demain

    David Baverez : «On rentre dans l’ère de la donnée»

    Pour l’investisseur basé à Hong Kong, «il est frappant de voir à quel point l’Asie arrive à résoudre un problème bien mieux que l’Occident et notamment par le recours à la technologie». Selon lui, «les pays qui ont réussi sont ceux qui ont utilisé les smart data» pour «éviter par le cracking la contamination»