Partenariat avec Sorbonne Université

Un pont entre l'université et l'entreprise

Ouverture du diplôme universitaire en «gestion de projet entrepreneurial et intrapreneurial» dont La villa numeris est partenaire avec l'accueil d'une première promotion

Sorbonne Université propose à tous ses étudiants issus des trois facultés («Sciences et Ingénierie», «Lettres» et «Médecine») une formation à temps partiel de niveau Bac + 6. Face à un marché de l'emploi en tension, ce nouveau diplôme universitaire (DU) permet aux étudiants de compléter leur formation et de se mettre en situation professionnelle.

Plusieurs modules seront proposés jusqu'au mois de juin 2021. Avec des cours, des ateliers et des simulations de création d'entreprise, un premier programme de 80 heures abordera «les fondamentaux entrepreneuriaux». Viendront ensuite la «gestion de projet et la mise en situation» au cours de 120 heures de travail encadré par un coordinateur universitaire et un référent professionnel. S'y ajouteront 40 heures d'acquisition de connaissances nécessaires à la gestion de projet.

Ainsi, les étudiants participeront à un projet d’innovation requérant le même type de compétences que les entrepreneurs au sein d’une organisation déjà créée. Ils interviendront dans des environnements très différents selon l’équipe-projet qu’ils rejoindront. Les partenaires sont aussi bien de grands groupes internationaux que des associations dans différents secteurs de la technologie de pointe à l’économie sociale et solidaire.

Huit projets sont proposés par des «commanditaires» parmi lesquels se trouve La villa numeris. Les sujets sont variés. Tous répondent aux préoccupations des étudiants et du marché : «Rafraîchir les villes», «Valoriser les déchets organiques», «Accroître la couverture de l’aide alimentaire», «Inventer un site universitaire du XXIè siècle», «Lutter contre les fake news», «Essaimer une association engagée localement», «Pérenniser une action de formation solidaire et environnementale» et «Améliorer la gestion des déchets dans les avions».

Il s’agit de professionnaliser les diplômés de niveau Master et de leur donner plus de chances dans le contexte actuel de l’emploi. Ils pourront vivre une mise en situation réelle et tenter de résoudre les problèmes que leur pose et se pose un vrai commanditaire en faisant appel à des compétences multidisciplinaires.»

Valérie Patrin-Leclère, responsable pédagogique du DU et de la chaire Celsa pour l'innovation

//. Un projet proposé par La villa numeris pour «Lutter contre les fake news»

Alors que la confiance dans l’information est mise à mal, les manipulations croissent inexorablement. Aussi, nous demandons aux étudiants un benchmark des solutions connues et un état de leur déploiement : tout a-t-il été fait en matière de lutte contre les manipulations de l’information ? Quelles sont les actions qui pourraient encore être mises en œuvre ?

L'objectif recherché consistera à identifier et préconiser les moyens et solutions à mettre en œuvre dans la lutte contre les fake news par les médias, les entreprises et les pouvoirs publics en France et en Europe. Alors que de nombreuses solutions sont connues ou préconisées, toutes ne sont pas mises en œuvre ou sinon partiellement. Une maquette fonctionnelle aura pour but de proposer des solutions pour y remédier.

Alors que les connaissances et les savoirs n'ont jamais été aussi accessibles, la crise sanitaire montre à quel point les citoyens ont besoin de trouver un sens dans notre société. L'information et l'éducation sont des piliers de notre démocratie. Nous nous réjouissons de pouvoir oeuvrer avec les étudiants de Sorbonne Université pour imaginer de nouveaux projets prélude à l'innovation et à des entreprises pour les porter.»

David Lacombled, président de La villa numeris

 

Commenter

Vous allez recevoir un e-mail pour valider la création de votre compte.

Twitter