Jacques Levesque : “La cyber-sécurité doit être pensée en amont, dès la conception d’un projet”

Interview vidéo // Le directeur des systèmes automatisés d'Assystem défend la nécessité de mettre en place des solutions « qui permettent de détecter les virus avant qu’ils n’opèrent. » Mais cela ne suffit pas car la technologie n’est pas seule en cause, loin de là : « 75% des problèmes viennent de facteurs humains et la cybersécurité, prise dans sa globalité, doit impérativement accompagner l'explosion de la connectivité. » « Au sein d’Assystem, poursuit-il, nous intégrons ces problématiques en amont, dès la conception d’un projet industriel. Avec un objectif impérieux : la continuation de l’activité.»

Be the first to comment

Please check your e-mail for a link to activate your account.

get updates