Paul Vacca : la fin du “plus vite - plus loin”

Interview vidéo // Pour Paul Vacca, romancier et essayiste, co-auteur de. “Métropoles : quel devenir pour nos villes ?” (Editions Bastingage)  la mobilité a changé de paradigme. L’ère du “plus vite - plus loin” qui a atteint son paroxysme avec le Concorde ou les grands programmes initiaux de TGV est révolue. Il s’agit de se déplacer moins et mieux. De ce point de vue, le numérique et les mises en relations qu’il rend possible, est créateur d’immobilité. C’est évidemment un progrès, tant du point de vue de l’écologie que de l’économie de temps et de la praticité. 
Dans ce cadre, faut-il s’inquiéter d’une exploitation massive des données personnelles et comportementales des utilisateurs ? Réponse sous forme de boutade : “On peut se cacher plus facilement dans la foule”.

Be the first to comment

Please check your e-mail for a link to activate your account.

get updates